Bien préparer la rentrée scolaire de votre enfant

Catégorie 1

En tant que parent, que peut-on faire pour préparer au mieux le retour à l’école ?

Voilà une question qui taraude nombre d’entre nous quand le mois de septembre approche, et qui peut même parfois gâcher nos derniers jours de congé.

La rentrée scolaire est synonyme de fin des vacances d’été pour les enfants. Les journées de jeu sont remplacées par les devoirs à la maison, le grand soleil laisse la place à la grisaille, les délicieuses glaces à l’italienne sont remplacées par les petits choux de Bruxelles de la cantine… Pas étonnant que les enfants manquent d’envie et aient du mal à se remettre dans le rythme !

Bonne nouvelle cependant, il est possible de largement diminuer le stress de cette période de l’année en suivant quelques conseils simples et de bon sens. Ceux-ci devraient rendre la rentrée plus facile aussi bien pour les parents que pour les enfants.

Attention toutefois, il n’existe pas de règles universelles, et il vous faudra procéder différemment en fonction de l’âge de vos enfants. Comme vous pouvez vous en douter, la rentrée de votre petit de 5 ans ne se déroule pas de la même façon que celle de votre grand ado de 15 ans !

Voici un petit tour d’horizon des bonnes habitudes à prendre pour que la rentrée scolaire de vos enfants se passe pour le mieux et que celle-ci ne devienne pas un calvaire sans fin.

Bien préparer la rentrée scolaire… à la maternelle

La rentrée à l’école maternelle peut s’avérer difficile émotionnellement pour les enfants, qui ont besoin d’être rassurés. Après avoir passé tout l’été entourés de leurs proches, pas évident de retourner dans une salle de classe, loin de papa et maman !

Vous devez donc prendre le temps de dédramatiser la situation, et de passer du temps avec votre petit pour aller visiter sa nouvelle école, faire la connaissance de sa nouvelle maitresse, découvrir les nouvelles activités à venir…

Comment réussir à se dégager du temps libre additionnel à passer avec son enfant ? En suivant quelques conseils simples :

  • Plutôt que de passer des heures dans les rayons à faire les courses, réserver son matériel scolaire en ligne, et aller le chercher à l’accueil en quelques minutes (ou faites-vous livrer.)

  • Les nominettes les étiquettes à coudre placées avec un rivet se mettent sur les vêtements de vos enfants en seulement quelques secondes, un gain de temps précieux

  • Préparez tout longtemps en avance, pour que vous-même ne stressiez pas dans la dernière ligne droite : votre enfant le sentirait et se mettrait à craindre la rentrée des classes.

Bien préparer la rentrée scolaire… à l’école primaire

La rentrée à l’école primaire présente une double difficulté, car aux émotions liées à la séparation d’avec les parents s’ajoute une certaine pression des résultats. Il va à présent falloir apprendre à compter, à écrire.... Tout cela est nouveau pour l’enfant !

De plus, c’est à l’école primaire que les petits commencent véritablement à socialiser et à s’intégrer dans un groupe. Ce qui est naturel chez un adulte ne l’est pas encore pour eux, et chaque contretemps peut être un véritable drame pour eux. C’est d’ailleurs souvent dans la cour des écoles primaires que l’on assiste aux plus gros chagrins liés à un simple gant perdu ou une boite de crayons empruntée !

Si votre enfant fait sa rentrée en primaire, il vous faudra donc :

  • Commencer avec les cahiers de vacances, afin que l’enfant s’habitue à apprendre et ne soit pas perdu une fois en classe.

  • S’assurer que ses fournitures scolaires correspondent effectivement à la tendance du moment, au goût de l’enfant et bien sûr à la liste des fournitures demandé par l’école.

  • Bien mettre des étiquettes thermocollantes pour marquer ses affaires et des nominettes à coudre sur tous ses vêtements, afin d’éviter les pertes.

Bien préparer la rentrée scolaire… au collège

La rentrée au collège coïncide souvent avec le passage à l’adolescence, une période pleine de changements. Tiraillés entre la douceur de l’enfance et la nécessité de grandir, nos petits (qui ne le sont plus tant que ça) doivent en plus retourner au collège, retrouver les devoirs et les examens… Pas facile tout ça !

Surtout qu’à cet âge l’avis des autres est primordial, et que la moindre erreur peut valoir à votre enfant d’être considéré comme un « bolos » pendant des mois… Si on y ajoute le brevet qui pointe son nez à l’horizon, et les responsabilités futures qui commencent à apparaitre, il devient évident que nos enfants ont besoin de toute l’aide qu’on peut leur apporter, même s’ils n’oseraient jamais le demander.

  • Le choix du matériel scolaire et de ses nouveaux vêtements est primordial, et vous devrez l’écouter plutôt que de lui imposer. Le pull Mickey vous parait peut-être encore mignon, mais votre ado de 14 ans risque de ne pas l’apprécier pendant la récré.

  • L’investissement vestimentaire pour un adolescent étant conséquent, il est hors de question que ceux-ci soient égarés ou dérobés. La nominette’impose, mais elle doit être discrète : l’étiquette autocollante pour vêtement , qui se met sur l’étiquette du fabricant, est la solution idéale.

  • Après les grasses matinées des vacances d’été, il est important de reprendre la routine habituelle de manière graduelle, en décalant petit à petit l’heure du coucher et du lever les semaines précédant la rentrée.

  • Selon ses résultats scolaires, les cahiers de vacances revêtent plus ou moins d’importance. Dans tous les cas, il est nécessaire que votre enfant se sente prêt au moment de reprendre les cours.

Bien préparer la rentrée scolaire… au lycée

En toute logique, lorsque votre enfant effectue sa rentrée au lycée vous êtes déjà bien rodé à cette routine qui revient chaque année vers fin aout, début septembre. Ceci ne signifie toutefois pas que vous n’avez rien à faire, ou que vous pouvez vous endormir sur vos lauriers !

La rentrée au lycée pose les mêmes problématiques que celle du collège, mais cette fois-ci l’échéance du bac est autrement plus importante que celle du brevet et, surtout, votre adolescent est à présent bien plus indépendant.

Pour que cette rentrée scolaire se déroule du mieux possible, il faudra vous appuyer sur ce dernier point, en lui faisant comprendre que son indépendance est aussi synonyme de responsabilités. Vous pouvez par exemple :

  • Le laisser s’occuper lui-même des courses pour ses fournitures scolaires, en lui imposant un budget à respecter. S’il est économe, il aura plus de marge pour ses vêtements, ou toute autre passion qu’il puisse avoir.

  • Le pousser pour qu’il révise avec ses amis, le meilleur moyen de se préparer aux échéances tout en socialisant. Ceci devrait s’avérer bien plus motivant que les cahiers de vacances de son enfance.

  • S’assurer qu’il reprend de lui-même un rythme adapté, en se couchant plus tôt.

Bien préparer la rentrée scolaire… à l’université

À moins que vos descendants soient des génies ayant écrit leur thèse à 15 ans, il est probable qu’ils soient déjà de jeunes adultes lorsqu’ils rentrent à l’université, et c’est important que vous les traitiez comme tels. Si vous continuez à aller acheter le cartable de votre fils qui rentre en licence de droit, il y a un problème !

Cependant, cela ne signifie pas que vous deviez les laisser faire face seuls à tous les problèmes qu’ils peuvent rencontrer, surtout que les rentrées scolaires universitaires sont aussi synonymes de difficultés typiques du monde des adultes, auxquelles vos enfants n’ont pas encore été confrontés : recherche de logement, contrat d’assurance, premiers boulots....

En tant que parent d’enfants rentrant à l’université, vous devez les laisser faire leurs choix et prendre leurs propres décisions, mais leur faire savoir que vous êtes un soutien constant sur lequel ils peuvent compter. Voici quelques exemples :

  • Vous offrir pour visiter avec eux un appartement qui leur plait pour donner confiance au propriétaire.

  • Leur offrir un chèque cadeau pour les aider à s’acheter le nouvel ordinateur dont ils ont besoin.

  • Leur préparer quelques conserves à emporter, pour égayer des tristes repas d’étudiant à base de pâte et de riz, et leur permettre de manger de temps en temps « comme à la maison ».

Conclusion

Quel que soit l’âge de votre enfant, la rentrée scolaire est une période de l’année difficile, qu’il vous faudra préparer au mieux. Pour y arriver, il existe deux grands principes :

  • Connaître au mieux ses besoins, qui peuvent être émotionnels, psychologiques, matériels…

  • Anticiper au mieux les problèmes pour que ceux-ci ne prennent pas des proportions énormes.

Enfin, rappelez-vous que des millions d’enfants passent par cette étape chaque année, et ce depuis des siècles. Il n’y a pas de raison pour que cela ne se déroule pas comme prévu, alors détendez-vous et profitez de ces moments avec vos petites têtes blondes !

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre