Comment bien préparer votre enfant pour la crèche

Catégorie 1

Préparez votre enfant pour la crèche

La fin de votre congé maternité approche à grands pas. Il est temps de retourner au travail et de faire garder votre enfant pendant votre absence. Cette séparation est une étape importante qui peut angoisser beaucoup de parents.

Après avoir longuement réfléchi et comparé les différents modes de garde (grands-parents, nounou et crèche), vous avez décidé de choisir la crèche pour les nombreux avantages qu’elle offre : vie en communauté, autonomie, éveil et amusement, sécurité, personnel compétent, etc. Et par chance, vous avez réussi à obtenir une place pour votre bébé.

Voici un petit guide pour vous aider à préparer au mieux et sans stress la rentrée de votre enfant en crèche.

Préparez votre enfant pour la crèche

La fin de votre congé maternité approche à grands pas. Il est temps de retourner au travail et de faire garder votre enfant pendant votre absence. Cette séparation est une étape importante qui peut angoisser beaucoup de parents.

Après avoir longuement réfléchi et comparé les différents modes de garde (grands-parents, nounou et crèche), vous avez décidé de choisir la crèche pour les nombreux avantages qu’elle offre : vie en communauté, autonomie, éveil et amusement, sécurité, personnel compétent, etc. Et par chance, vous avez réussi à obtenir une place pour votre bébé.

Voici un petit guide pour vous aider à préparer au mieux et sans stress la rentrée de votre enfant en crèche.

Comment inscrire votre enfant à la crèche

Toutes les crèches, qu’elles soient privées ou municipales, accueillent tout enfant âgé entre deux mois et demi et trois ans, et qui est en règle avec ses vaccinations obligatoires.

On distingue deux catégories de crèche :
•    Les crèches publiques sont le plus souvent gérées par la mairie ou le département. Elles peuvent accueillir entre 40 et 60 enfants et font l’objet d’un contrôle par le service départemental de la protection maternelle et infantile (PMI).
•    Les crèches privées fonctionnent de la même manière que les crèches publiques et sont soumises aux mêmes réglementations et contrôles. En revanche, elles bénéficient souvent d’une plus grande plage d’ouverture, généralement de 7h30 à 19h. Parmi les crèches privées, on trouve les crèches d’entreprise, les crèches associatives et les micro-crèches.

Les places en crèche sont rares. Voici ce que vous devez savoir pour l’inscription de votre enfant en crèche :
•    Commencez à vous renseigner dès la confirmation de la grossesse.
•    Dans les crèches municipales, l’inscription peut se faire à partir du 6e mois de grossesse, mais cela peut varier en fonction des communes. Renseignez-vous bien auprès du service Petite Enfance de votre ville pour en savoir plus sur les modalités d’inscription.
•    Vous devez correspondre à certains critères d’admission (résidence à proximité, les deux parents travaillent à temps plein, etc.).
•    L’inscription n’est effective qu’après l’envoi des documents requis (livret de famille, justificatif de domicile, certificat médical d’aptitude à la collectivité, etc.) et la validation par le service.
•    Inscrivez-vous dans plusieurs crèches pour augmenter vos chances d’obtenir une place. Vous risquez d’être placé sur liste d’attente.
•    N’hésitez pas à relancer souvent la crèche pour montrer votre motivation et garantir l’admission de votre enfant.

Si vous souhaitez inculquer à votre enfant des valeurs qui vous sont chères dès son plus jeune âge, n’hésitez pas à choisir une crèche qui vous correspond. Par exemple, il existe des crèches Montessori, des crèches en lien avec des écoles spécialisées, des crèches bilingues ou encore des écolo-crèches pour l’éveiller à la nature.

Pour vous rassurer et être sûr de faire le bon choix pour votre bébé, il est indispensable d’aller visiter la crèche, de rencontrer le personnel et de voir les équipements disponibles. N’hésitez pas à préparer une liste avec toutes les questions qui vous taraudent.

Enfin, concernant les aides financières, sachez que dans la plupart des crèches, le tarif que vous payez est calculé en fonction de vos revenus et du nombre d’enfants à charge, selon un barème établi par la Caf. Pour les enfants de moins de 6 ans, vous pouvez également bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 % des sommes engagées dans la limite de 2 300 € par enfant.

Comment habiller votre enfant le premier jour

Voilà, le premier jour de votre bout’chou à la crèche est arrivé. Pas d’inquiétude, la plupart des crèches vous donneront un rendez-vous pour discuter avec vous et en savoir plus sur votre enfant afin d’essayer de s’adapter au maximum à ses besoins. A-t-il des besoins particuliers, des préférences ou des allergies ? Mange-t-il peu ou beaucoup ? Quelles sont ses habitudes de sommeil ? A-t-il un doudou ? Etc.

Le personnel de la crèche en profitera également pour vous informer de leurs exigences, notamment concernant la tenue vestimentaire.
Pour savoir comment habiller votre enfant le premier jour et les suivants, voici quelques conseils :
•    Evitez absolument les habits blancs, beaucoup trop salissants.
•    Ne l’habillez pas avec une combinaison ou une grenouillère car étant donné le nombre d’enfants à changer, à habiller et à déshabiller par jour, ce n’est clairement pas la tenue la plus adaptée.
•    Privilégiez les vêtements confortables et en matières souples (comme le stretch) pour que votre enfant soit à l’aise et puisse bouger facilement.
•    Il faut souvent chaud dans les crèches, évitez donc les vêtements trop chauds et prévoyez un body en-dessous de sa tenue pour que votre enfant puisse être déshabillé en fonction de la température et de ses activités.
•    N’oubliez pas de prévoir une tenue complète de rechange, et pourquoi pas un ou deux pantalons supplémentaires.
•    Prévoyez des chaussons.


Rentrée en crèche : les affaires à préparer


Pour une rentrée en crèche réussie et sans souci, il est indispensable de bien préparer les affaires de votre bébé. La crèche vous fournira généralement une liste détaillée d’affaires à leur fournir.

Voici une liste non exhaustive des affaires à glisser dans votre sac de crèche :
•    Des couches et des lingettes : certaines crèches les fournissent, mais ce n’est pas une mauvaise idée d’en prévoir dans votre sac.
•    Des vêtements de rechange : on l’a dit plus haut, il est indispensable de prévoir des habits de rechange pour votre enfant car celui-ci risque de se salir lors des repas ou des activités manuelles, sans compter les petits accidents. Prévoyez donc des bodys, une tenue complète (haut et bas), des chaussettes et un gilet. Pensez aussi aux vêtements et accessoires de saison : chapeau, lunettes de soleil et crème solaire, bonnet, écharpe ou imperméable.
•    Le doudou et / ou la tétine : c’est un indispensable pour que votre enfant se sente apaisé et réconforté, et pour qu’il fasse la sieste sans souci. Pensez à l’attache-tétine pour éviter qu’il ne la perde. Et surtout n’oubliez pas de récupérer doudou et tétine en fin de journée.
•    Des chaussons : une paire de chaussons est souvent recommandé pour se déplacer à l’intérieur.
•    De la nourriture, des médicaments (avec l’ordonnance), de la crème : dans certaines crèches, vous devrez fournir le lait infantile pour nourrir votre enfant. Si celui-ci suit un traitement, pensez à fournir les médicaments ainsi que l’ordonnance.

Evidemment, il est indispensable, voire obligatoire, de marquer toutes les affaires de votre enfant, du doudou aux chaussons en passant par ses vêtements et son sac. Cela permet d’une part de faciliter la vie du personnel, et d’autre part d’éviter que ses affaires ne soient perdues ou données au mauvais enfant.

Comment marquer les vêtements et les affaires de votre enfant

 

Maintenant que vous avez préparé toutes les affaires de votre enfant, il est temps de les identifier à l’aide d’étiquettes personnalisées. Pour cela, il existe plusieurs options possibles :

 

Les étiquettes à coudre 

Les étiquettes thermocollantes

Les étiquettes autocollantes 

étiquettes à coudre

thermocollant personnalise

Les étiquettes autocollantes

Les étiquettes à coudre : en tissu, ce type d’étiquettes tissées peut se coudre sur tous les vêtements de votre bébé, même les plus fragiles,

mais aussi sur son doudou, son écharpe ou ses chaussons. Il faut cependant savoir coudre et être équipé d’une machine à coudre pour plus de rapidité.

 

Les étiquettes thermocollantes : résistantes aux nombreux lavages et séchages en machine, ces étiquettes personnalisées se posent

rapidement et facilement en utilisant un fer à repasser. Cependant, elles ne peuvent pas être appliquées sur des vêtements délicats, ne supportant pas la chaleur du fer. Elles peuvent être posées directement sur le vêtement ou sur l’étiquette d’entretien.

 

Les étiquettes autocollantes : pas de couture, ni de repassage pour ces étiquettes très faciles et rapides à poser. Il suffit de décoller l’étiquette de son support et de la coller sur

l’étiquette d’entretien des vêtements. Pratiques, elles peuvent aussi être utilisées pour marquer des objets divers appartenant à votre enfant, comme sa boîte de médicaments, ses bottes de pluie, son assiette et ses couverts en plastique, son biberon, etc.

 

Un conseil, sur les vêtements, privilégiez des étiquettes qui soient à la fois douces au toucher pour ne pas irriter la peau de votre bébé, et résistantes pour ne pas s’effacer ou se détacher au premier lavage.

Vous pouvez entièrement personnaliser vos étiquettes en choisissant la police et la couleur du texte. Vous pouvez y inscrire le prénom de votre bout’chou, votre numéro de téléphone, mais également choisir un petit personnage ou un petit dessin (licorne, dinosaure, cœur, singe, etc.) pour que le personnel de la crèche et votre enfant puissent facilement et rapidement reconnaître ses affaires.

Pour plus d’informations sur les différentes façons de mettre une étiquette sur un vêtement, lisez ce blog.

Vous voilà prêt pour que la première journée de votre petit ange en crèche se passe sans encombre. De l’inscription dans l’établissement de votre choix à l’identification de ses affaires, en passant par la rencontre avec le personnel qui va s’occuper de votre bébé et la préparation du sac de crèche, vous savez tout ce qu’il faut savoir pour que cette nouvelle étape dans votre vie de parents se déroule le mieux possible.

Si vous avez encore des doutes ou des questions, n’hésitez pas à en discuter avec le personnel encadrant afin qu’il puisse vous rassurer. Enfin, sachez qu’il faudra quelques jours (ou plus) à votre enfant pour qu’il s’adapte à cette nouvelle situation et prenne ses marques. Et que souvent, les parents ont eux aussi besoin d’un petit moment d’adaptation, donc restez calme et profitez de cette nouvelle phase dans la vie de votre famille.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre