13 astuces pour stimuler la mémoire de votre enfant

Catégorie 1

Votre enfant a-t-il du mal à se souvenir de certaines choses ? Ou recherchez-vous simplement des conseils pratiques qui l'aideront à mieux se souvenir de ce qu'il apprend ? Nous allons vous aider avec ces quelques conseils pratiques pour entraîner la mémoire de votre enfant.

    1. Faites des rimes et des chansons

Demandez à votre enfant de créer une comptine, un poème ou une chanson à partir des informations qu'il doit apprendre. La musique et le rythme aident le cerveau à mieux se souvenir des choses. On peut aussi penser aux différents moyens mnémotechniques, comme celui permettant de se souvenir des conjonctions de coordination :
Mais où est donc Ornicar ?

Et votre enfant peut également utiliser des comptines pour apprendre les jours de la semaine.

    2. Encouragez-le à poser des questions

Poser des questions est la base pour comprendre. Et lorsque votre enfant comprend quelque chose, il lui est plus facile de se souvenir de l'information. Alors n'hésitez pas à lui poser plein de questions. Répéter les choses sous forme de question est un bon moyen d'enseigner aux enfants comment formuler une question. Vous pouvez aussi reformuler des questions peu claires en en améliorant la structure : Est-ce que ça signifie que ...? 
De plus, vous pouvez donner vous-même le bon exemple en prenant les questions au sérieux, en vous posant régulièrement des questions à voix haute et en continuant à vous étonner des choses qui vous entourent. 
Conseil bonus : posez des questions à votre enfant lorsque vous êtes ensemble en voiture pour entraîner sa mémoire de manière ludique. Par exemple, si vous passez devant la maison de ses grands-parents, vous pouvez lui demander qui y habite.

    3. Laissez votre enfant expliquer des choses

Expliquer à quelqu'un d'autre comment faire quelque chose ou comment quelque chose fonctionne est bon pour la mémoire. Il y a quelques années, le chercheur John Nestojko et son équipe ont demandé à 50 étudiants d'étudier un texte de 1 500 mots. L'équipe a dit à certains étudiants qu'ils seraient testés sur le texte. Aux autres élèves, on a dit qu'ils allaient devoir ensuite expliquer les informations contenues dans le texte à quelqu'un d'autre. Les élèves de ce dernier groupe s'avérèrent mieux à même de se souvenir du texte.

Alors laissez votre enfant vous expliquer des exercices de maths, de grammaire ou même une danse. 

    4. Stimulez sa curiosité

La curiosité nous permet de mieux nous souvenir des choses, car les parties du cerveau sensibles à la récompense sont stimulées lorsque nous sommes curieux. La curiosité prépare le cerveau à apprendre, ce qui aide votre enfant à mieux se souvenir des informations qui lui sont communiquées. Donc, stimulez la curiosité de votre enfant ! Quelques informations utiles à savoir :

    • Les images et textes qui laissent libre cours à l'imagination des enfants peuvent stimuler leur curiosité. Laissez votre enfant raconter une histoire avec une illustration. Vous pouvez utiliser un imager, internet, etc.
    • Les enfants sont très curieux de connaître des choses dont ils savent déjà quelque chose mais pas tout.
    • Si les enfants ignorent tout d'un sujet, au lieu d'attiser leur curiosité, cela peut les rendre peu sûrs d'eux. Essayez de lier ces nouvelles informations à quelque chose qu'ils connaissent déjà.
    • Des questions directement liées au monde qui l'entoure tendent à susciter la curiosité de votre enfant. Pourquoi une souris d'ordinateur s'appelle-t-elle une souris ? Quelle est la chaleur du soleil ? Et s'il est un peu plus grand, alors les vidéos de l'émission C'est Pas Sorcier restent un classique indémodable.

Petit bonus : restez vous-même curieux ! Si vous vous demandez à voix haute pourquoi et comment les choses se passent comme elles se passent et que vos enfants cherchent les réponses à ces questions, ils en apprendront beaucoup plus sur le monde. La curiosité des enfants dépend pour beaucoup de la curiosité des parents.

    5. Pensez ensemble en images

Lier des images à des informations permet à votre enfant de se souvenir plus facilement de ces mêmes informations. Si votre enfant a du mal à se souvenir d'un nom, vous pouvez créer une image amusante ensemble. Pensez par exemple à un homme avec une moustache violette ou à un robot avec une très grosse tête. Pour que le cerveau stocke correctement les informations, l'image doit être frappante. Cela peut donc être une image assez étrange qui n'a rien à voir avec l'information en question. Laissez autant que possible votre enfant donner ses propres idées et utilisez les images qui lui viennent en premier à l'esprit.

Petit bonus : les flashcards avec des mots ou des images peuvent également aider à se souvenir de beaucoup d'informations.


    6. Formez des groupes

Le cerveau se souvient mieux de groupes d'informations. Alors, si vous voulez que votre enfant se souvienne mieux de certaines informations, essayer de les lui faire apprendre en groupe. Par exemple, nous nous souvenons mieux des séries de nombres en les divisant en groupes de deux ou trois. Le nombre 622935 est ainsi plus facile à retenir en le découpant en groupes de deux : 62 29 35. Ceci est utile, par exemple, si vous voulez que votre enfant se souvienne de votre numéro de téléphone.

    7. Divisez l'information en petits groupes

De petites quantités d'informations sont plus faciles à assimiler que de grosses quantités de données. Structurez donc les informations que votre enfant doit apprendre avec des titres, des résumés et des couleurs.

    8. Utilisez les étiquettes comme rappel

Apposer des étiquettes sur des objets du quotidien est un bon moyen de permettre à votre enfant d'en retenir le nom. Votre enfant apprend-il de nouveaux mots en français ou dans une autre langue ? Placez des étiquettes autocollantes sur les objets de la maison. C'est une manière très efficace de mémoriser de nouveaux mots. Et avec des nominettes sur les vêtements, les cartables, les livres, les boîtes de gouter, les gobelets, etc., votre enfant n'oubliera jamais quelles choses lui appartiennent.


    9. Racontez et lisez des histoires

Raconter des histoires est un moyen idéal pour se souvenir d'informations dans un ordre spécifique. Votre enfant apprend de nouveaux mots ? Écrivez-les sur une feuille et composez ensemble une histoire passionnante en vous en servant. Lire des histoires ensemble est également un bon entraînement pour le cerveau. Pour la lecture, votre enfant utilise toutes les parties du cerveau : le langage, la perception, le raisonnement, la mémoire, l'attention et la capacité de choisir entre les problèmes principaux et secondaires.

    10. Jouez et bougez !

Certains jeux offrent aux enfants de l'expérience dans la recherche d'informations. De plus, se dépenser est important pour avoir une bonne mémoire. Nous avons répertorié quelques jeux amusants et stimulants pour la mémoire.

    • Un classique des jeux de société, le Memory est parfait pour travailler tout aussi bien la mémoire que le vocabulaire.
    • Tout aussi classique, le Qui suis-je ? : votre enfant doit deviner l'identité d'une personne en posant des questions et en se souvenant des réponses à ces questions.
    • Scander un rythme ou une mélodie en frappant dans les mains est une façon amusante et active d'entraîner votre mémoire.
    • Dans cette danse, votre enfant travaille sa mémoire physique, car il doit réfléchir à la façon dont ses membres bougent de manière asymétrique.
    • Pour finir, voici quelques idées de jeux à essayer avec votre enfant.

    11. Stimuler tous les sens

Afin de bien se souvenir des choses, il est important que votre enfant utilise tous ses sens : l'ouïe, la vue, le goût, le toucher, et l'odorat. Si vous souhaitez enseigner à votre enfant quelque chose sur les pommes, vous pouvez ensemble :
    • lire des choses à propos des pommes 
    • goûter différentes pommes
    • toucher la peau d'un kiwi et d'une pomme
    • sentir une pomme
    • couper une pomme en morceaux 
    • comptez les pommes dans la corbeille de fruits
    • dessiner un pommier 
    • faire une tarte aux pommes
    • lire les ingrédients sur le pot de compote de pommes
    • raconter une histoire sur les pommes
    • etc. 

Si votre enfant peut interagir avec des informations de quelque manière que ce soit, il lui sera plus facile de les retenir. Selon des experts du fonctionnement du cerveau en lien avec l'éducation, il existe un malentendu persistant selon lequel on doit enseigner aux enfants dans leur style d'apprentissage préféré, qu'il soit visuel, auditif, etc. Ils insistent au contraire sur le fait que tous les sens doivent être stimulés et qu'il n’existe pas de styles d’apprentissage différents.

    12. Utilisez ses expériences

Utilisez les expériences qui ont impressionné votre enfant pour l'aider à se souvenir de certaines choses. Votre enfant apprend les différents types de transport ? Parlez alors des dernières vacances et de la façon dont vous vous êtes rendus à votre destination. En voiture, en train ou en avion ? Lorsque votre enfant crée ses propres exemples en les reliant à des expériences personnelles, il se remémore les choses plus facilement.

Petit conseil : vous pouvez également transformer le matériel pédagogique en une expérience vécue. Nos cerveaux aiment les expériences spéciales et stockeront mieux ces informations. Planifiez une promenade avec un guide pour en apprendre plus sur les animaux et les plantes de la forêt, découvrez l'histoire de votre ville avec une chasse au trésor, etc.

    13. Prévoyez beaucoup de repos

Afin de bien se souvenir des choses et d'utiliser efficacement ces informations, il est important que la mémoire ne soit pas surchargée. Après l'école, donnez à votre enfant le temps de se reposer, de manger ou de jouer. Même de simples activités pendant l'apprentissage, comme boire de l'eau, se tenir debout ou se promener, peuvent suffire à améliorer le processus cérébral de votre enfant. Par ailleurs, un sommeil suffisant et profond est bien entendu nécessaire.


Conclusion

Vous pouvez donc stimuler la mémoire de votre enfant de différentes manières. Il est important de retenir qu'il existe différents types de mémoire.
    • La mémoire à long terme permet de stocker des faits et des événements qui se sont produits il y a longtemps. Nous rangeons également dans la mémoire à long terme ce qui nous permet de savoir comment faire quelque chose. Par exemple, votre enfant y stocke comment faire du vélo ou quel est l'itinéraire pour aller à l'école. La mémoire à long terme a une capacité illimitée.
    • Votre enfant stocke temporairement les informations récentes dans sa mémoire à court terme. On parle d'informations pouvant dater de quelques secondes à quelques minutes.
    • Si votre enfant fait quelque chose avec ces informations temporaires, nous appelons cela la mémoire de travail. La mémoire de travail fait partie de la mémoire à court terme et est importante pour apprendre de nouvelles choses, suivre les instructions et pratiquer les activités quotidiennes. La capacité de la mémoire à court terme et de la mémoire de travail est limitée.
En stimulant sa mémoire, votre enfant apprend non seulement à mieux se souvenir des choses, mais apprend également à utiliser au mieux cette capacité limitée.

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre