6 façons de recycler vos anciens vêtements

Catégorie 1

Vous avez trop de vêtements et ne savez plus quoi en faire ? Vous ne portez plus certaines pièces et voudriez leur donner une seconde vie ? Ou peut-être aimeriez-vous renouveler et/ou épurer votre garde-robe ? Il existe plein de façons de recycler vos anciens vêtements, qu’ils soient encore en parfait état ou trop usés pour être encore portés ! Au lieu de les jeter à la poubelle, nous avons plusieurs idées à vous proposer pour les mettre en valeur.

De même, si la garde-robe de vos enfants mérite d’être renouvelée, n’optez pas pour la mise au rebut. Des tenues d’enfant peuvent elles aussi être valorisées de diverses façons. C’est ce que nous allons vous montrer dans cet article. Sans plus attendre, découvrez donc 6 façons de recycler vos anciens vêtements pour leur donner une seconde vie :

  1. Le don : un geste solidaire qui évite le gâchis

Si vous avez des vêtements que vous ne mettez plus, en faire don à des personnes dans le besoin est une très bonne option. Vous vous assurez ainsi que vos anciens habits soient effectivement portés. Et au passage, vous faîtes une bonne action envers des populations qui en ont vraiment besoin.

En pratique, le don de vêtements peut se faire en direct auprès des nécessiteux ou en passant par une œuvre caritative. Les associations les plus connues sont Emmaüs (qui revend les pièces à prix cassé) et la Croix-Rouge (qui les redistribue gratuitement). On trouve également des conteneurs spéciaux dans les rues, comme ceux du Relais ou de la Fondation Armée du Salut. Vous pouvez déposer y vos anciens vêtements, qui sont ensuite triés avant d’être redistribués.

Les besoins des associations

Si vous décidez de passer par une association, ce qui est plus pratique, il faut souvent respecter des règles assez strictes quant à la qualité des pièces données. Par exemple, elles doivent être en parfait état et ne comporter ni tache ni accroc. Il faut aussi les laver avant d’en faire don. En effet, les organismes n’ont ni le temps ni les moyens de les laver eux-mêmes avant de les proposer à leurs protégés.

De plus, sachez que ces organisations caritatives ont généralement des besoins spécifiques, qu’elles communiquent sur leur site internet ou dans leur brochure. Notamment, les demandes de vêtements de bébé et d’enfants sont très élevées, de même que les besoins de tenues et chaussures pour hommes. À l’inverse, les habits et accessoires de femme sont bien moins prisés – du fait de l’offre très importante.

Conseil : vous avez coupé les étiquettes de vos vêtements à donner ? Puisque les œuvres caritatives ont besoin de connaître la taille de chaque habit, pensez à ajouter une nouvelle étiquette qui mentionne sa taille. Cette précision est encore plus importante pour les vêtements et accessoires pour bébés ou enfants. Et surtout, elle évitera que les bénévoles perdent un temps précieux pour deviner la taille de l’habit. Pour une fixation durable et rapide, nous vous conseillons une étiquette vêtement thermocollante .

  1. L’upcycling : une garde-robe neuve à partir d’anciens vêtements

Afin de donner une seconde vie à vos anciens habits, une deuxième option est l’upcycling – ou le surcyclage. Cette pratique demande un minimum de créativité et d’habileté en matière de couture. Mais elle est formidable pour obtenir une garde-robe flambant neuve à partir d’anciens vêtements !

Avant d’éliminer un vêtement de votre dressing, regardez-le sous un autre angle. Et demandez-vous : peut-il être réparé ? Ou amélioré ? En bref, a-t-il le potentiel de devenir votre nouvelle pièce préférée après quelques modifications ? Si la réponse est oui, sortez vos ciseaux, votre fil et votre aiguille ; et commencez sa mise à niveau.

Idées de surcyclage de vêtements

L’upcycling est l’occasion de personnaliser chaque vêtement d'une manière qui convient à votre style. Vous pouvez par exemple couper une robe en deux pour en faire un haut et une jupe. Il vous suffit alors de refaire un ourlet propre en bas de votre top et d’ajouter un élastique à la taille de votre nouvelle jupe.

Autre idée : coupez les jambes d’un pantalon slim pour obtenir un short. Puis cousez ces deux tubes de tissu à une veste sans manche pour créer une veste bi-matière absolument unique. Complétez ensuite vos créations avec des boutons fantaisie ou des patchs.

Vous avez retrouvé un vieux pull tricoté dans votre armoire ? Vous aimez sa forme et sa matière, mais vous trouvez qu’il manque de charme ? Agrémentez-le de quelques décorations : perles, patchs, broderies, etc. Avec la technique du « duplicate stitches », vous pouvez même créer des motifs sur les points existants en utilisant un autre fil (d’une couleur différente, métallisé ou plus poilu, par exemple).

Enfin, pensez à signer vos créations textiles avec de ravissantes étiquettes tissées pour créateurs . Vous avez bien mérité de mettre votre œuvre en valeur !

Format, mode de fixation, style… Vous ne savez pas quel type d’étiquette conviendrait le mieux au tissu de votre vêtement ? Vous pouvez nous contacter via notre formulaire : https://etiquettestissees.fr/nous-contacter . Nous nous ferons un plaisir de vous aider à choisir le type le plus adapté à vos besoins.

  1. La vente : une façon de récupérer un peu d’argent

Si vous avez des vêtements assez précieux ou coûteux – ou si vous voulez tout simplement récupérer un peu d’argent – vous pouvez également les vendre. C’est une alternative au don qui vous demande un peu plus de coordination, mais qui peut vous aider à toucher un petit pécule. Bien sûr, la vente est également possible pour des habits classiques, à condition qu’ils soient en bon état.

Comment vendre vos anciens habits ?

Pour vendre vos anciens vêtements, vous avez plusieurs solutions :

  • Les plateformes en ligne : la plus populaire à l’heure actuelle est Vinted, qui se spécialise dans la vente de vêtements et accessoires. Les particuliers et les professionnels peuvent y vendre leurs articles en toute simplicité – à l’unité ou en lots. Elle se prête aussi bien aux pièces haut de gamme qu’au prêt-à-porter conventionnel. Ebay est une autre plateforme intéressante, mais bien plus généraliste.

  • La boutique de seconde-main : elle rachète vos habits à un prix assez faible, avant de les mettre en rayon pour les revendre au grand public. Certains de ces magasins se spécialisent dans les articles de luxe, quand d’autres acceptent tous types de tenues. Renseignez-vous alors sur les conditions spécifiques de chaque boutique.

  • Le vide-grenier : il convient particulièrement à la vente d’habits à prix très bas, possiblement en lots. C’est à vous de gérer votre stand et d’attirer les clients potentiels pour vendre vos articles en direct.

Ici encore, si vous avez coupé les étiquettes originales de vos vêtements, mieux vaut en coudre de nouvelles. Notamment pour la taille et les instructions de lavage et entretien, qui constituent des informations importantes pour les acheteurs. Optez alors pour une étiquette de lavage à coudre, qui offrira un rendu plus chic et professionnel. Sa tenue sera aussi plus robuste et durable. Mais bien sûr, la couture vous demandera un peu de temps.

  1. L’échange : vive le troc entre fashionistas !

À mi-chemin entre le don et la vente, l’échange de vêtements est une excellente façon de renouveler votre garde-robe à moindre coût. L’idée est de troquer les habits et accessoires dont vous ne voulez plus, avec des personnes qui sont dans la même situation que vous. Vous obtenez alors de nouvelles tenues, tout en vous débarrassant de celles qui vous encombrent.

Pour faire ce type d’échanges, il existe des associations locales et des plateformes spécialisées. Notamment, le site Vinted permet non seulement de vendre des vêtements, mais aussi de les échanger. Il vous suffit d’indiquer vos préférences sur les pages de vente de vos articles.

En bonus, le troc vestimentaire peut même vous permettre de rencontrer d’autres fashionistas avec lesquelles vous pourrez discuter de votre amour pour la mode !

Vous voulez vous faire un nom dans le milieu du troc de vêtements ? Attachez une étiquette à coudre avec votre marque, votre nom ou votre pseudo sur chacune de vos pièces à échanger. Les professionnels ne sont pas les seuls à pouvoir tirer avantage d’un bon branding !

  1. L’utilisation dans des projets DIY : libérez votre âme créative

Ensuite, vous pouvez également prendre un virage à 180 degrés et transformer vos anciens vêtements en un tout autre objet. Envisagez cette solution pour un habit totalement hors d’usage et irréparable. Au lieu de le mettre aux ordures, il est sûrement possible d’en faire autre chose.

Voici quelques idées de projets DIY tout à fait adaptés au recyclage de vieux textiles : coudre des sacs façon tote bags, découper des chiffons ou des lingettes réutilisables pour se démaquiller, confectionner un doudou ou un coussin, créer des vêtements de poupée, etc.

En d’autres termes, utilisez le tissu de vos ex tenues comme une matière première pour de nouvelles créations. Cela vous fera même économiser de l’argent, puisque vous n’aurez pas besoin d‘acheter ces produits finis, ni même des tissus bruts dans une mercerie.

Par la suite, vous pourrez même « signer » vos créations avec une étiquette thermocollante (adaptée au tissu en question) et les vendre sur un site comme Etsy.

  1. Le recyclage textile : un geste écologique

Pour finir, si vous n’avez pas l’envie, le temps ou la compétence pour vous lancer dans de tels DIY, vous pouvez vous renseigner sur le recyclage des textiles dans votre région. De cette façon, vos vêtements usés seront valorisés de la meilleure façon.

Autre option : de nombreux magasins collectent désormais d’anciens textiles, qu’ils revalorisent ensuite dans leurs usines. C’est notamment le cas de Levis, H&M et The North Face qui offrent un bon de réduction en échange de vos vieux habits, quelle que soit leur marque ou leur état.

Combinez ces différentes options !

Nous espérons que ces idées vous auront donné l’inspiration nécessaire pour ne plus mettre vos anciens vêtements à la poubelle. Selon leur état, vos valeurs, vos possibilités et votre créativité, n’hésitez pas à combiner ces différentes options.

Par exemple, vous pouvez améliorer un habit banal ou démodé avant d’en faire don ou de le vendre. Vous pouvez aussi l’upcycler afin de le porter un peu plus longtemps, pour finalement décider de le donner à une œuvre caritative. Ou encore, il est possible d’utiliser un vieux vêtement comme matière première pour réaliser un DIY que vous pourrez ensuite offrir en cadeau ou vendre sur internet.

Au final, les suggestions que nous vous avons faites dans cet article ne sont qu’une base pour vous donner des idées. À vous de vous en inspirer et de les exploiter comme il vous plaira !

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre